Espace Blended Learning

L’e-learning a beaucoup déçu. Non pas que les attentes étaient trop fortes. Mais plutôt parce qu’elles ont été dévoyées. Et que les aspirations étaient antagonistes.

L’optimisation commerciale a ses raisons …

Apparue dans le contexte de la révolution internet, l’enseignement en ligne a rapidement été promu comme un substitut à l’enseignement présentiel. Remplacer les professeurs par des ordinateurs permettait une réduction substantielle des coûts.
C’était nier un principe simple: la mémoire n’est pas une, mais multiple. Il en va de même pour l’apprentissage. Il s’appuie sur la diversité des activités (écouter, voir, lire), la richesse des expressions (niveau de langage, expression corporelle), la multiplication des environnements.

La tribu des apprenants

Par ailleurs les apprenants virent dans l’e-learning une réponse à leur aspiration d’individualisation des cours: apprendre où ils veulent, quand ils veulent et comme ils veulent.
C’était sans compter sur leur besoin d’appartenance dont le phénomène des réseaux sociaux est l’une des émanations la plus spectaculaire

Notre approche

Le blended learning ou formation mixte alterne les séances d’auto-formation avec celles qui ont lieu en commun (synchrone) et en présentiel.  Il existe plusieurs formes de blended learning. Notre tendance est de privilégier la diversification des canaux d’apprentissage. La matière théorique du cours est exposée sous forme  rigoureuse lors d’un cours présentiel.
La même matière fait l’objet d’un ou de plusieurs rappels. L’accent y est porté sur une compréhension intuitive des notions. Une présentation alternative  est incluse dans la séance e-learning consécutive au cours classique. Ainsi, la slide du cours

est complétée par la séquence vidéo

La même philosophie est appliquée pour les travaux pratiques. Les apprenants appliquent la théorie en effectuant non seulement des travaux pratiques classiques (avec correction au tableau), mais encore en répondant à des questionnaires interactifs durant la séance d’e-learning consécutive. Enfin, les apprenants  expérimentent les notions théoriques par des simulations et/ou des jeux.

Appréciation d’une séance d’e-learning au sein d’une formation mixte

La distribution du temps passé pour une séance n’est pas tout à fait gaussienne. Les ressemblances et les différences sont instructives. L’apparente normalité reflète la distribution de la vélocité d’apprentissage. L’étalement à droite et l’épaisseur de la queue de distribution à gauche confirme que les apprenants avec un besoin plus important de temps n’ont pas souffert des contraintes d’un cours synchrone.

Sondage réalisé pour une séance d’e-learning du cours de Marchés Financiers 2012 , Université de Neuchâtel, sur 44 étudiants (répondants 42)

Le résultat est un niveau de satisfaction élevé. Le répondant ayant répondu que le rapport entre temps et acquisition de connaissance  était plutôt mauvais (2%), est la personne ayant passé moins de 15 minutes.

Overblended learning

L’overblended learning est une séance d’e-learning en salle de classe avec le professeur qui anime la session et joue le rôle de tuteur. Cette approche est une solution efficace contre la lassitude (voir la fatigue) d’un cours présentiel qui se déroule sur plus de quatre périodes consécutives (4×45 minutes).